Le sponsoring est le soutien matériel apporté à une manifestation, à une personne, à un produit ou à une organisation en vue d’en retirer un bénéfice. Le Sponsor recherche un mode de publicité, un média original. De ce fait, le sponsoring est considéré comme une prestation publicitaire.

Le sponsoring a des conséquences économiques et publicitaires pour l’entreprise bienfaitrice, car son nom, sa marque, son message vont être largement affichés lors des manifestations de l’entreprise bénéficiaire.  Le sponsor peut déduire de ses résultats imposables l’intégralité des dons effectués dans son intérêt direct. Il faut, pour cela, qu’ils soient assimilables à des charges d’exploitation, justifiés par rapport à l’ampleur de la campagne.

L’activité de sponsoring peut également échapper aux impôts commerciaux si elle contribue ou figure au nombre des activités lucratives accessoires de l’association lorsque les recettes correspondantes n’excèdent pas 38 €. Notons aussi que le sponsor ne profite pas des mêmes avantages fiscaux que le mécène.  En effet :

  • Les dépenses de sponsoring sont déductibles du résultat de l’entreprise, au titre de charges d’exploitation ;
  • Les dépenses de sponsoring engagées par les entreprises dans le cadre de manifestations de caractère philanthropique, éducatif, scientifique, social, humanitaire, familial ou concourant à la défense de l’environnement naturel ou à la diffusion de la culture, de la langue et des connaissances scientifiques françaises, lorsqu’elles sont exposées dans l’intérêt direct de l’exploitation sont déductibles, au titre de charges d’exploitation (Article 39-1 7° du Code Général des Impôts)
  • Toute dépense de sponsoring correspond à une opération de nature commerciale et fait donc l’objet d’une facturation assujettie à la TVA.